Sautez le pas

Il y a peu de temps j’ai lu le livre d’Yves-Alexandre Thalmann, intitulé “Pensée positive 2.0: La loi de l’attraction enfin expliquée”. Ce livre m’a apporté pas mal d’éclairages en lien avec la question que je me posais, à savoir “pourquoi la loi de l’attraction, ça marche ? “

Premièrement, la croyance en la loi de l’attraction est nécessaire, donc il faut y croire pour le voir. Il s’agit alors là de prendre un premier risque, car souvent, on préfère “voir pour y croire”. Croire en quelque chose, c’est déjà s’affirmer, c’est dire “ça, ça fait sens pour moi”.



Il faut donc y croire mais également, se responsabiliser, ça ne se fait pas tout seul. Le grand amour ne va pas se présenter sur le pas de la porte, comme par magie. Il faut donc oser. Oser sortir de sa zone de confort. Cette grande phrase qu’on nous rabat à longueur de journée a pourtant beaucoup de sens. Sauter le pas, sans pouvoir prédire exactement où on met les pieds, oui ça fait peur, mais ça apporte quelque chose au-delà, qui balaie cette peur: grandir. Je ne parle pas de manger de la soupe, là, mais plutôt de grandir intérieurement, briser ces pensées qui nous limitent mais qui sont parfois tellement bien ancrées, qu’il nous semble impossible de penser autrement. Il faut alors trouver cet équilibre qui permet de grandir, mais sans entrer en panique. Se développer, c’est se retrouver dans un défi qui reste atteignable, accessible. On a tout à y gagner: résilience, motivation, confiance en soi, avec de nouvelles expériences en prime.

Ces peurs qui peuvent parfois nous empêcher de nous lancer dans les projets qui nous tiennent pourtant à cœur peuvent être la peur de l’échec, la peur du “qu’en dira-t-on?”, la peur de perdre sa sécurité, son argent… J’aime bien cette citation:

100% des choses qu’on ne tente pas échouent.”

Wayne Gretzky

Plusieurs choses peuvent vous aider à être plus serein dans la perspective de sauter ce pas:

  • Les affirmations positives : se répéter “je suis merveilleux” n’est pas de l’égocentrisme, c’est croire en soi et en ses possibilités d’aller de l’avant. C’est être dans l’amour de soi.
  • La visualisation: quand un projet vous anime, prenez un moment pour le “sentir”. Imaginez comment vous allez procéder dans les plus petits détails et comment vous vous sentirez après avoir accompli cela.
  • Cultivez votre optimisme: essayer dans les situations qui peuvent paraître négative, de ressortir 1 seule chose positive que vous apporte cette situation. Petit à petit, le cerveau arrive à faire de nouvelles connexions et cela devient automatique.
  • Découpez votre objectifs en plusieurs sous-objectifs: à chaque petit pas, vous aurez la gratification de vous rapprocher de votre but et d’avoir ce pas à faire en moins.

Essayez, testez et innovez! 😉

Coralie

4 Comments on “S’attirer le positif”

  1. Pingback: Emilio Abril - la règle des 2 jours - CO-CO·aching

  2. Pingback: La mal-a-dit - CO-CO·aching

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *